Workpackages

Le projet PsyCARE est structuré en 9 lots de travail (Workpackages – WP).

 

 

 

Workpackage1 : Identifier les marqueurs biologiques pour guider les interventions thérapeutiques (Responsables : O. Kébir et B. Chaumette)
L’objectif principal du WP1 est d’identifier des caractéristiques génétiques, épigénétiques et métaboliques chez des patients présentant un trouble psychotique débutant. Ces données permettront d’identifier des sous-groupes biologiques et ainsi de stratifier la population pour permettre les soins personnalisés mis en place dans le WP7. En outre, les données permettront d’identifier des biomarqueurs afin de mieux préciser le stade de la maladie, de prédire son évolution et la réponse aux stratégies thérapeutiques. Ces données seront utilisées dans le système d’aide à la décision.

Workpackage 2 : Identifier les marqueurs d’imagerie pour guider les interventions thérapeutiques (Responsable : R. Jardri)
L’objectif principal est d’identifier des « signatures » propres aux trajectoires évolutives des patients en concevant, validant et optimisant un algorithme d’apprentissage automatique (« machine learning ») basé dans un premier temps sur des données d’IRM structurelle de projets antérieurs portant sur la psychose. En parallèle, des protocoles d’imagerie standardisés développés par le CATI (lien https://cati-neuroimaging.com/) seront mis en place chez les partenaires cliniques participants à l’étude clinique PsyCARE.

Workpackage3 : Utilisation de nouveaux outils numériques pour le phénotypage clinique et neuro cognitif (Responsables : J. Charlet et P. Lindberg)
L’objectif principal de ce WP est de fournir des outils pour faciliter et enrichir le phénotypage clinique numérique, avec la perspective que cette approche puisse être utilisée par les milieux cliniques de « première ligne » (psychologues, psychiatres, infirmiers etc). Différentes données (dossiers cliniques, enquêtes auprès de patients et de professionnels de santé) seront collectées ; des ontologies propres au domaine de la psychiatrie et de la santé mentale seront créées afin de permettre le traitement sémantique des corpus textuels ; un outil d’évaluation des signes neurologiques légers et l’utilisation de marqueurs linguistiques dans le discours de patients pour la détection de la schizophrénie seront développés. Le second objectif du WP est que les modélisations cliniques soient complétées par la prise en compte de l’ensemble des modalités de données du patient (e.g., imagerie, génomique, etc.), pour fournir le modèle de données complet – l’ontologie – de la plateforme d’intégration (WP5).

Workpackage4 : Analyse des données multimodales (Responsable : E. Duchesnay)
L’objectif principal du WP4 est de concevoir des outils pronostics de l’évolution clinique. Des modèles utilisant les statistiques et le « machine learning » intègreront des données multimodales (données cliniques, neurocognitives, biologiques, IRM et génétiques), issues des premiers WP (1 à 3) et des études cliniques de PsyCARE, pour produire et optimiser un système d’aide à la décision (DSS).

Workpackage5 : Conception et déploiement de la plate-forme PsyCare (Responsable : P. Boutinaud)
L’objectif principal du WP5 est d’assurer l’intégration efficace de tous les flux de données du projet, de maintenir leur traçabilité, ainsi que de gérer la confidentialité et l’accès aux données du projet. Il faudra ensuite s’assurer que la plate-forme PsyCARE reste opérationnelle et la faire évoluer pour satisfaire les changements de besoins tout au long de la durée du projet.

Workpackage6 : Outils d’intervention numérique pour une meilleure cognition et la promotion de l’engagement (Responsable : E. Chevallier)
Le WP6 se propose de fournir des outils numériques innovants et personnalisés en santé mentale. Des études pilotes seront ainsi menées pour évaluer l’efficacité, l’acceptabilité et la satisfaction des utilisateurs d’un outil d’entraînement cognitif et d’un outil de suivi pour faciliter l’accompagnement et l’engagement des patients (application PsyCARE).

Workpackage7 : Valider l’effet des stratégies de traitement personnalisé sur le résultat fonctionnel dans la psychose débutante (Responsable : M.O. Krebs)
L’objectif principal du WP7 est d’évaluer chez les patients présentant des signes de psychose débutante l’efficacité de soins personnalisés comprenant (A) l’utilisation de compléments neuroprotecteurs adaptés au profil biologique du patient ; (B) de programmes d’entraînement cognitif ou de remédiation ; ou encore (A+B) de la combinaison des deux. Ces soins personnalisés composites sont associés au traitement habituel (TAU – Treatment As Usual), seuls traitements reçus par le bras de comparaison. L’efficacité sera évaluée tout au long de cet essai, sur différentes dimensions : clinique, cognitive, biologique, imagerie, qualité de vie, consommation de soins, reprise d’activité, et également la perception par le patient de son rétablissement.

Workpackage8 : Faciliter l’implémentation à grande échelle des résultats de PsyCARE (Responsable : K. Chevreul)
L’objectif principal du WP8 est d’évaluer l’à propos des résultats de PsyCARE, ainsi que de faciliter leur dissémination et d’étudier leur impact sur la société en développant une recherche participative co-construite. A ce titre, il veillera à s’assurer :

  • Au niveau des patients et de leurs proches : de leur adaptation aux besoins et attentes de cette communauté. Pour cela, une étude participative auprès d’un grand nombre de patients, aidants et cliniciens sera notamment menée ;
  • Au niveau des professionnels de la santé : de leur adoption dans les pratiques professionnelles  ;
  • Au niveau du système de santé : de leur impact socio-économique et du profit associé pour la société tout entière.

En particulier, le workpackage 8 consistera à mener des actions de communication de grande envergure auprès des professionels de santé spécialisés en santé mentale (ateliers dédiés) et des généralistes (formation par MOOC sur la détection et l’intervention précoces). Il est également prévu de développer des outils de repérage et d’orientation à destinations des professionnels de 1ère et de 2ème ligne. De même, des actions de communication seront mises en place dans des buts d’information, de prévention et de déstigmatisation de la santé mentale en direction du grand public.

Workpackage9 : Coordination du projet et dissémination des résultats (Responsable : M.O. Krebs)
L’objectif global du WP9 est de s’assurer que le projet atteint ses objectifs scientifiques, techniques et contractuels, et que les résultats du projet sont disséminés et exploités de manière juste et optimale, pour le bénéfice des patients tout d’abord et de la société, mais aussi de la recherche et de l’économie française.

Prof. Marie-Odile Krebs, MD, PhD

Responsable scientifique du projet PsyCARE

GHU Paris, Université de Paris, Inserm IPNP U1266

Julien Desclés, PhD

Chef de projet

Lydie Mathevet

Coordinatrice clinique PsyCARE

Coordinatrice réseau Transition

                                                 

 

 

Nos partenaires

Mention légale 

Politique de confidentialité

Plan du site

Nous suivre